Créer un site internet

Rudologue : un métier

Un métier d'avenir !

Rudologue 2019

Le rudologue analyse la production des déchets en amont et propose des solutions techniques à tous les partenaires de la filière : producteurs, collecteurs, traiteurs. Il est utile aux entreprises, aux services publics, aux collectivités territoriales. Le métier est ouvert à ceux qui ont une forte sensibilité environnementale, une solide formation générale et technique et un goût affirmé pour l'action concrète. Cette profession est en plein essor. Au-delà des administrations générales et territoriale, les rudologues sont présents dans les grandes entreprises soucieuses de leur image.

Quelles qualités et compétences ?

Le rudologue est un professionnel qui possède des compétences techniques et scientifiques. Mais, également des compétences et qualités humaines qui lui permettent d’assurer son travail du mieux possible.

En voici quelques-unes :

  • Curiosité scientifique - Le rudologue se tient informé de l’actualité et des innovations de son métier, notamment en termes de traitement de déchets.
  • Méthodologie - Le travail lui demande une grande rigueur et méthodologie pour assurer pleinement ses fonctions. De la connaissance des réglementations aux analyses des déchets, le professionnel travaille avec une méthode de travail rigoureuse.  
  • Résistance - Il a une bonne condition physique, car il est amené à se déplacer sur le terrain et dans des lieux peu agréables. Il n’est pas sensible à la vue ni aux odeurs des déchets qu’il manipule régulièrement. 
  • Sens de la communication - Le rudologue est chargé d’informer, il est souvent en contact avec des représentants institutionnels. Il sait se montrer persuasif lorsqu’il présente de nouvelles idées de protection environnementale.

Quelle formation ?

Si vous souhaitez devenir rudologue, nous vous proposons plusieurs pistes de diplômes reconnus. 

Niveau BAC + 5 :

Pour devenir rudologue, plusieurs voies de formation existent, principalement des Masters ou des diplômes en écoles d’ingénieurs. Pour accéder à ces formations, il est recommandé d’avoir suivi une Licence en Rudologie Gestion, Traitement et valorisation des déchets industriels ou équivalent.

  • Master Management Ingénierie des Déchets et Économie Circulaire

Ce Master à l’université du Mans est accessible après un Bac + 3. Il est notamment ouvert aux titulaires d’une licence en Sciences, mais également aux géographes, économistes ou encore juristes. Il forme en deux ans aux fonctions de cadres dans la gestion et le traitement des déchets, incluant le métier de rudologue.

L’étudiant y développe des compétences en gestion des déchets et de la pollution, mais également des compétences rédactionnelles pour lui permettre de monter des dossiers administratifs et financiers.

  • Master GTESD – Gestion et Traitement des Eaux, des Sols et des Déchets

Cette spécialité GTESD du Master Sciences de l’Environnement est aussi une formation idéale pour préparer au métier de rudologue. La formation dure un an.

Elle a pour objectif de préparer les étudiants à exercer des fonctions dans la gestion et le traitement des impacts environnementaux. Elle offre notamment une pluridisciplinarité et permet aux futurs cadres de ne pas se limiter à une spécialité (traitement des eaux, traitement des déchets, dépollution et réhabilitation de sites pollués).

Le Master 2 est accessible avec un niveau Bac + 4, dans les sciences de l’environnement.

  • Diplôme d’ingénieur en environnement

Plusieurs écoles d’ingénieurs en Chimie ou en Environnement proposent des formations généralistes avec des spécialisations possibles en fin de parcours pour se former aux métiers de l’environnement et plus particulièrement de la gestion et du traitement des déchets.

C’est le cas de l’école d’ingénieur ENGEES Strasbourg par exemple, avec son diplôme d’ingénieur en environnement. Cette formation pluridisciplinaire offre un large choix de spécialités en 2ᵉ année et 3ᵉ année.

À l’issue de la formation, de nombreuses opportunités s’offrent aux jeunes ingénieurs qui pourront exercer dans des entreprises privées, des collectivités territoriales ou même au Ministère de l’Environnement.

Date de dernière mise à jour : 15/10/2022

Ajouter un commentaire

Anti-spam